Comment recevoir un ami qui a des restrictions alimentaires ?

La newsletter pour les nuls et sans gluten BY LOUISE*SK
Depuis quelques mois maintenant, à chaque fois que je raconte que je suis intolérante au gluten, mon interlocuteur s’étonne et fait tout de suite le lien avec une personne qu’il connait dans le même cas, un ami ou un proche dans la famille. Par la force des choses, plus on est nombreux à ne pas manger de gluten, plus on est nombreux à recevoir des amis qui ont ces restrictions alimentaires. Et c’est souvent ce qui peut préoccuper les hôtes : « mais qu’est-ce que je peux lui faire à part du riz ? »

Vendredi dernier, j’étais invitée à un apéro chez une amie d’amie. Vu que je ne connais pas la personne en question, je n’allais pas l’appeler pour l’avertir de mon intolérance alimentaire… Donc 2 solutions se présentent à moi : je peux amener ce qui me fait envie pour accompagner le vin (au moins, je suis sûre de pouvoir manger et boire quelque chose là-bas) ou alors je peux manger avant. Au moins là, je suis certaine de manger un vrai repas. C’est ce que j’ai fait parce qu’en ce moment, j’ai plus envie de vrais repas que de grignoter.

Alors que pendant les premiers mois de ma vie sans gluten, j’évitais carrément d’aller chez les gens pour les apéros et diners, je n’ai plus envie de me couper de mon cercle d’amis et de ma vie sociale.

Si je fais un apéro chez des amis que je connais, c’est assez simple. Si je veux grignoter avec tout le monde, je demande à l’hôte s’il y aura des choses sans gluten à manger, sinon j’apporte quelques douceurs (sucrées ou salées). Si vous êtes dans le cas où vous voulez donc recevoir quelqu’un gluten free, voici quelques idées d’apéro qui plairont à tout le monde :

  • les légumes croquants comme les concombres, les carottes en bâtonnts ou même du chou-fleur pour accompagner l’houmous, c’est facile et sain. Si vous ne faites pas l’houmous vous-mêmes (exemple derecette par ici) (http://bylouisesk.com/2011/08/houmous-maison/), assurez-vous juste que celui que vous achetez ne contient pas de gluten.
  • Des tomates cerise, des olives
  • Du saumon (si élevage sauvage)
  • des fruits frais, pourquoi pas du melon en dés
  • si vous n’êtes pas réfractaires, pourquoi pas un mélange avec des graines de courge, de tournesol et des noix
  • si ce sont des chips que vous voulez, la marque « So good » en fait au soja sans gluten et vous avez aussi quelques marques qui font des chips de pomme de terre, des cacahuètes et tortillas de maïs proprement (il suffit de regarder le dos du paquet).
  • Du fromage (non transformé) : brebis, chèvre – en plus c’est bien mieux que les fromages de vache

L’été dernier, je me suis amusée à imaginer un petit apéro sans gluten donc si vous avez un peu de temps devant vous, vous pouvez aussi cuisiner de bonnes choses comme :

  • des crackers faits maison
  • des aubergines grillées au four avec une sauce épaisse aux herbes
  • un gaspacho de légumes verts.

Pour les recettes, c’est par ici (http://bylouisesk.com/2014/09/food-apero-sans-gluten/). 

Pour un diner, il faut un peu plus de préparation mais pas très compliqué non plus. Alors comment ça se passe quand je suis invitée à un diner chez des amis ? Bien sûr, s’ils ont oubliés (oui oui ça arrive même si c’est difficile de passer malgré mes nombreux posts sur facebook et instagram ^^), je leur demande s’ils ont prévus un plat que je pourrais manger et s’ils ont éventuellement besoin d’aide pour cuisiner – en plus c’est sympa de cuisiner à plusieurs.

Evitez de mettre des croutons dans la salade, de la farine de blé dans la soupe, de la chapelure sur le gratin de légumes et on peut partir sur de bonnes bases.

Pas la peine de vous lancer non plus dans une pizza sans gluten ou une quiche, car trouver la bonne recette et tous les ingrédients n’est pas immédiat et si vous ne testez une recette pour inconnue, c’est prendre un gros risque que ce ne soit pas au goût de tout le monde. Faites plutôt un menu naturellement sans gluten, avec de bons ingrédients de base.

Petit rappel utile pour savoir ce qui contient du gluten :

De base, ce sont les céréales SABO = seigle, avoine, blé et orge ainsi que leurs dérivés comme l’épeautre ou le kamut, contiennent du gluten.

Ensuite, j’ai envie de vous dire, presque tous les produits transformés, sauf si c’est écrit « sans gluten » dessus. Que ce soit le ketchup, le jambon ou les sauces, les industriels ont tendance à rajouter du gluten dans un peu tout pour épaissir leurs produits. Cela nous expose de manière démesurée au gluten et c’est sûrement une des raisons pour lesquelles beaucoup développent cette intolérance, mais ceci est un autre débat.

En boisson, les bières sont à éviter. Mais vin, jus de fruits, alcools forts ne m’ont jamais posés de soucis. Pensez aux ingrédients le moins transformés possible, en plus c’est bien meilleur pour vous.

Ce qui ne contient pas de gluten :

  • Les céréales sans gluten sont le sarrasin, le maïs, le riz et en farine naturellement sans gluten, vous pouvez également utiliser la châtaigne ou l’amande.
  • Tous les fruits et légumes
  • Les oléagineux : amandes, noix, noisettes, cacahuètes
  • Les graines : tournesol, courge, lin…
  • Fromage : brebis, chèvre –en plus c’est bien mieux que les fromages de vache
  • Les légumineuses : pois chiche, lentilles vertes, lentilles de corail, haricots rouges…

Les 3 règles d’or :

  1. Pensez simple : pas de produits transformés, rapprochez-vous le plus possible des ingrédients bruts.
  2. Pensez global et non unitaire : préparez un menu qui pourra plaire et être servi à tout le monde et non juste pour cette personne. Ce sera beaucoup plus simple au niveau des courses et les personnes qui mangeront sans gluten ne sentiront pas mises à l’écart. Sans vous privé de ce qui vous fait plaisir (sauf si la personne est allergique et très sensible, là il vaut mieux éviter toute contamination croisée à la miette près et en parler directement avec la personne concernée), mais c’est toujours très apprécié de faire ressentir que ce n’est pas un fardeau d’être présent.  
  3. Recherchez des idées sur des blogs spécialisés sans gluten, cela vous débloquera de la peur du vide. Si besoin, envoyez un message aux intéressés pour vous assurer que ce que vous servez a le feu vert.

Quelques idées de plats naturellement sans gluten :

Froid

Chaud

Sucré

Menu thai (http://bylouisesk.com/2015/04/cooking-with-friends-thai-menu-with-noelie/)

  • avec salade de nouilles de riz, poulet panang curry et bananes au lait de coco en dessert.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s